Louis Bernier

Louis bernier

M. Louis Bernier reçoit sa ceinture noire sandan (3è dan) de sensei Claude le 14 septembre 2017. 

Je pratique le judo depuis l'âge de 5 ans.  J'ai fait de la compétition au niveau provincial et national jusqu'à l'âge de 18 ans.  J'ai commencé à arbitrer à l'âge de 16 ans.  Je suis présentement arbitre de niveau continental et est actif sur la scène internationale.  J’ai enseigné au club durant 14 ans avant de déménager sur la Rive-Nord.  J'enseigne maintenant à des jeunes de 5 à 15 ans à Ste-Anne des Plaines ainsi qu'à des jeunes débutants au club de Judo de Blainville.  Je demeure cependant affilié fièrement au club Judo-Monde.

1.    Quand avez-vous commencé à faire du judo, où et pourquoi ?
J'ai commencé à faire du Judo à l'âge de 5 ans.  C'est ma mère en feuilletant un dépliant sur les activités offertes dans le quartier qui m'a proposé de participer à cette activité.  Je ne savais pas dans quoi je m’embarquais et il a fallu quelque cours pour que j’apprécie ce sport.

2.    Quelles incidences a eu le judo dans votre vie ?
Le judo m'a permis de voyager, de rencontrer plusieurs personnes formidables et de m'accomplir en tant que personne et athlète.

3.    Quelles activités de judo faites-vous, et laquelle préférez-vous (kata, combat, arbitrage, enseignements, ou autres) ?
Je fais pratiquement tout ce qu'on exige pour le troisième dan.  Il est clair que l'arbitrage pour moi est le plus important.  Je vise de faire au moins un championnat du monde un jour.  J'aime aussi l'enseignement, particulièrement compétitif.  Le judo pour moi est avant tout un sport et je le pratique et l'enseigne comme tel.  J'ai beaucoup aimé les combats mais comme je m'entraine peu, j'en fais moins.

4.    Quelle est l’expérience la plus divertissante que vous avez vécue en relation avec le judo?
Les voyages que j'ai fait.  J'ai vécu de bons moment à Gaspé.  Mais le summum est quand je pars à l'étranger pour arbitrer.  Étant un passionné de voyage, je peux joindre l'utile à l'agréable.

5.    Comment a été votre expérience, en général, pour vos passages de grade ? Aussi, est-ce-que vous auriez des mots/ conseils pour aider d'autres personnes dans leur passage de grade?
Les passages de grade sont pour moi un horreur.  Ce n'est vraiment pas ce que je préfère.  Toutefois, la clé du succès repose dans un premier temps sur la préparation et l'entrainement.  Par la suite, allez faire les stages et déplacez-vous dans les dojos des membres de la commission des grades pour prendre de l'expérience.  Finalement, il faut être en bonne forme physique afin de faire l'examen au meilleur de ses capacités.

 

Leftraru Gonzalez-Tucas avec la collaboration de M. Louis Bernier

 

Information dû au virus Covid-19

6 octobre 2020: Étant donné que Montréal se trouve en zone rouge, les cours ne pourront pas reprendre pour l'instant.  Des cours avec un nombre restreint de participants ont eu lieu en fin septembre afin de tester le déroulement des cours et les mesures sanitaires à mettre en place.  Lorsque la situation va s'améliorer et que la pratique du judo sera permise, nous serons prêt à démarrer les cours.  Nous vous informerons des procédures le temps venu. 

Pour plus de détails et pour toutes les informations en lien avec le Covid-19 consultez la page Information Covid-19

 

 

NB: Le lien pour la page d'information dû au Covid-19 est accessible en tout temps sur la page d'accueil. 

 

Dernière mise à jour: 20 octobre 2020